Advertising Console

    20080511134803

    Repost
    omaha 2007

    par omaha 2007

    0
    5 795 vues
    bruit du moteur

    Moteur Maybach HL 230 P30, à 12 cylindres en V
    700 ch (514,8 kW) à 3000 tr/min
    Suspension barre de torsion
    Vitesse sur route 55 km/h
    Puissance massique 15,6 ch/tonne
    Autonomie 200 km (100 en tout terrain)

    Lorsqu'il apparut sur le front de l'Est, en juillet 1943, les soviétiques relevèrent des pertes jusqu'à 2000 m, alors que le Char T-34 évolué à canon de 85 mm (T-34/85) devait s'approcher à moins de 900 m pour s'assurer de toucher efficacement le char allemand par devant.

    Les statistiques parlent d'elles-mêmes pour qualifier cet engin : pour chaque Panther détruit, il a fallu en moyenne le sacrifice de 5 Shermans ou 9 T-34, selon des sources de l'US Army.[réf. nécessaire]. Lors de la fermeture de la poche de Falaise, en 1944, un panther isolé détruisit à lui seul plus de 14 chars canadiens avant d'être neutralisé.

    Le 1er bataillon d'un panzer-régiment était théoriquement doté de Panther. Des Panzerabteilungen indépendants furent crées en 1944, numérotés 2101 à 2110.

    Il y a une polémique quant à la classe de ce char : certains le classent en char moyen, parce que le canon a un calibre relativement faible à côté des standards de chars lourds de la fin de la guerre, et que sa rapidité dépasse de loin celle des autres chars lourds. D'autres le classent en char lourd, à cause de son poids et de l'efficacité de son blindage. Enfin, certains le classent comme le père de tous les chars modernes, le premier Main Battle Tank de l'histoire, le premier char à combiner à haut niveau les trois composantes fondamentales qui caractérisent le char d'assaut : mobilité, puissance de feu, protection.