Violence Policière : rapport sur les dérives en France

Alizoh8

par Alizoh8

400
3 769 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les procédures françaises d'enquête après des mauvais traitements par les forces de l'ordre "ne sont pas menées de façon conforme aux normes internationales, ce qui se traduit par une impunité de fait" accuse Amnesty International dans son rapport 28.05.2009.

Dans ce "rapport 2009 sur la situation des droits humains dans le monde", l'ONG assure que "cette année encore, des allégations ont fait état de mauvais traitements infligés par des agents de la force publique et qui, dans un cas au moins, ont entraîné la mort d'un homme".

Amnesty rappelle la mort d'Abdelhakim Ajimi, 22 ans, mort asphyxié après son interpellation à Grasse en mai 2008. "Plusieurs témoins ont affirmé avoir constaté un usage de la force excessif de la part de la police", rapporte Amnesty.

La section française d'AI rappelle qu'elle a publié en avril un rapport sur ce sujet, intitulé "France: des policiers au-dessus des lois".

Au cours d'une conférence de presse à Paris, le porte-parole de la section française, Francis Perrin, a également dénoncé la loi, adoptée en février, qui prévoit la "rétention de sécurité" pour les personnes coupables de certains crimes, une fois qu'elle ont purgé leurs peines, pour des périodes renouvelables.

"Si cela ne s'appelle pas de la détention arbitraire, nous ne voyons pas comment peut s'appeler cette loi", a dit M. Perrin. "Elle a pourtant été adoptée en France, qui se veut le pays des droits de l'Homme."

Amnesty s'inquiète également de la "dimension raciste" de certaines de ces affaires.

4 commentaires

Nique la police
Par ludodu_68 il y a 5 ans
nik la justice
Par le_pur il y a 5 ans
inadmissible
Par bluntman il y a 5 ans
Bravo Amnesty de dire la vérité ; quant aux autorités françaises, C'EST UNE HONTE !!
Par Bender_79 il y a 5 ans