François Bayrou et les sondages dans " A vous de juger " !

Découvrir le nouveau player
Jeunes Démocrates
0
1 579 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
François Bayrou crtique la manière dont les instituts d'opinions favorise la montée du parti écologiste dans les sondages afin de bloquer le MoDem. Il accuse l'UMP d'en être responsable et le parti écologique de jouer le jeu!

4 commentaires

"Dans les années 30, on aurait aussi dit des juifs, qu'ils étaient parano...Luke_Van_Helsing" je ne vois pas le rapport, c'est une manière de faire du révisionnisme... sans doute ? Pourquoi ramener ce clash à une hyperménise anachronique, sinon dans le but de se rapprocher du point Godwin ?
Quant à Bayrou, si les sondages le placent (parfois) en deçà des Verts, ça ne peut que mobiliser son électorat qui ne se passionne pas forcément pour les élections européennes (Bayrou n'étant pas candidat directement), mais après sa sortie minable sa cote va en prendre un coup.
Par Luke Van Helsing il y a 5 ans
Bayrou a été en effet minable quand il argumente contre Cohn Bendit en évoquant la pedophilie. En revanche en ce qui concerne ses positions par rapport à l'influence des sondages, il a totalement raison, il existe en psychologie un phénomène appelé "influence sociale" (expérience de M.J Salganik expliqué dans "150 petites expé de psycho des médias" (S.Bohler): les gens ont tendance a avoir une image positive d'une personne dont ils savent que les autres en ont une image positive. Les gens qui ne savent pas pour qui voter ont tendance à se fier aux avis des autres et votent pour ceux qui sont les plus populaires dans les sondages et ceux pour lesquels il existe une dynamique positive. Déclarer donc que Cohn Bendit est dans une dynamique de progression et que Bayrou au contraire régresse a donc tendance à accentuer ces mouvements.
Dans les années 30, on aurait aussi dit des juifs, qu'ils étaient parano...Luke_Van_Helsing
Par Millefaces il y a 5 ans
1° Stade : délire de persécution paranoïaque... Wait & see...
Par Luke Van Helsing il y a 5 ans
Lamentable. François Bayrou va sûrement laisser des plumes dans cette soirée où il a été vraiment petit. Était-il fatigué ou était-il désespéré au point de tenter n'importe quelle attaque (ici, sur la probité des instituts de sondage, avant sur celle de Daniel Cohn-Bendit)? En tout cas, il donne un très mauvais exemple.
Par drolive1 il y a 5 ans