Sabine Herold invitée de Ripostes

Alternative Libérale
39
1 390 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Sabine Herold était l'invitée de Ripostes à l'occasion des élections européennes de juin 2009. Elle affronte Marie-Georges Buffet (Front de Gauche), Eva Joly (Europe Ecologie), Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Patrick Devedjian (UMP), Henry Weber (PS), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) et Frédéric Nihous (Libertas). Extraits.

12 commentaires

le libéralisme met notre peuple en concurrence avec des peuples sous payés. Un protectionnisme économique s'impose/ Il est à l'origine de l'essor de la Chine et de l'Inde (substitution aux importations).
Le libéralisme économique tel qu'il est pratiqué aujourd'hui se contrefout de la production pour assouvir les appétits de spéculateurs , bref de financiers qui se gavent et accumulent les erreurs. Bref, ce libéralisme défendu par cette petite salariée modèle (qui se fera lourdée parce que trop vieille à 45 ans). Sachant qu'au parlement européen ils sont tous libéraux anglo saxons, elle me fait bien rigoler.
Par isildur 46usul Il y a 6 ans
@fiot54 : Rossinot n'est pas un libéral...
Par Aurélien Schvartz Il y a 6 ans
c'est bien, on passe des idées de fonds à des remarques sur la tenue vestimentaire... wow, 54fiot54 tu m'as vraiment éblouit par ton raisonnement !

Par Aurélien Schvartz Il y a 6 ans
La crise n'est pas due au liberalisme mais à une mauvaise politique monétaire et sociale américaine, eplication en vidéo :
youtube.com/watch?v=RijpW3oxUHE
Par blanka67 Il y a 6 ans
@Tythan : tout à fait mais justement les libéraux se battent pour qu'il y ait un maximum d'intervenants sur un maximum de marchés afin de favoriser la véritable concurrence. Ce n'est pas avec Orange (ancienne administration de l'Etat), Bouygues (copain avec tout le monde) et SFR-Cegetel (ancienne entité de la Générale des Eaux, dirigée par d'anciens hauts fonctionnaires... comme Jean-Marie Messier, par exemple) que l'on aura un véritable marché de concurrence pure et parfaite.
Mais bon, tout ca c'est un peu trop long à expliquer dans aussi peu de temps de parole, alors j'accepte les propos de Sabine tels quels. Néanmoins, qui regrette l'ouverture à la concurrence? Je peux te retrouver les Unes du Point et de L'Express (avec interview de l'ancien dirigeat de FT) disant qu'Internet c'est une mode qu'il faut tuer pour protéger notre minitel national. Vé-ri-dique.
Par Aurélien Schvartz Il y a 6 ans
Voir plus de commentaires