Basile Trouillet
8
742 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Court metrage pour le concours etudiant du Crous dont le theme en 2009 est le velo. 3eme Prix

3 commentaires

hourra !
Par Matthieu il y a 5 ans
Très agréable! C'est un film introspectif, où l'image est la projection matérialisée du souvenir. Saccadé, lacunaire, flou, noir et blanc (peut-être parce que les couleurs ne perdurent pas exactement dans l'esprit), le souvenir est très bien rendu à l'écran. En effet, la stimulation des sens autres que la vision est souvent plus marquante: comme le dit le réalisateur Basile Trouillet, c'est le son qui supporte ici la mémoire visuelle.
On regrettera cependant le choix du vélo sur lequel roule la jeune fille: anachronique et inesthétique.
Par juw il y a 5 ans
J'approuve, avec une petite musique de plaisir d'amour qui passera au crépuscule si elle ne passe pas à l'aurore - parce que Son Souvenir est un film de crépuscule, un film de saccades, un film serré par son cadre et distendu par sa mémoire, un film où la caméra regarde dans le dos, où l'on s'éloigne d'une femme au lieu d'aller la rejoindre. L'inverse d'Aurore.
Par Hafizou Maïga il y a 5 ans