Touraine : "Il n'y aura pas de révolution sociale"

LEXPRESS.fr
987
2 119 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Sociologue des mouvements sociaux, directeur d’études à l’EHESS, Alain Touraine, revient sur le climat social en France. Selon lui, la crise actuelle est avant tout celle d'un système capitaliste qui n'a pas su encadrer les dérives.

1 commentaire

D'accord avec l'analyse : la situation justifie la révolte mais les structures manquent. Mais je pense qu'un soulèvement populaire hors des structures existantes, c'est ça qui se prépare. De tous les côtés, ça remet en cause les fondements mêmes du système (même s'ils ne sont pas compatibles entre eux et se distinguent nettement les uns des autres, ils ont ce point commun d'agir pour une rupture du système) : Dieudo/Soral, Asselineau, Cheminade, mouvement du Sarko Day, etc, etc. Et à l'étranger, UKIP (le parti de Farage), avant cela, il y a eu celui de Pim Fortuyn aux Pays bas, Alex Jones, mouvement des truthers du 11 septembre, etc. Ca fait un gros gloubiboulga mais justement : c'est un bouillon de contestation inorganisée, hors structures officielles (partis, syndicats), et radicale.
Moi je crois dur comme fer que ça va péter, sans que personne le décide : ça va se faire tout seul. La Grèce, ce n'est qu'un début.
Par CURIOSITOS il y a 4 ans