Advertising Console

    Quel avenir pour l'université française ?

    Reposter
    Liberté Chérie

    par Liberté Chérie

    102
    702 vues
    Depuis plusieurs années, le niveau général des étudiants français ne cesse de décroître. Le fonctionnement archaïque des universités française incite les étudiants les plus méritants à s'exiler à l'étranger afin de trouver une communauté qui les accueille à leur juste valeur. Les étudiants de France évoluent dans des locaux souvent vétustes ou dégradés, parfois même insalubres ; ils subissent de plus les violences répétées de groupuscules réactionnaires s'opposant à toute réforme par la force. Pour ne rien arranger, beaucoup d'étudiants s'engagent dans des filières sans débouché.

    Le gouvernement a récemment entrepris une réforme des universités, qui a provoqué une levée de boucliers des syndicats d'étudiants ou des personnels universitaires. Qu'en est-il réellement de cette réforme ? Est-elle aussi ambitieuse que le gouvernement le promet, mène-t-elle les universités à la catastrophe comme le soutiennent la plupart des syndicats concernés ou bien n'est-elle encore qu'une énième tentative timorée de changer les engrenages rouillés de l'éducation nationale ? Qu'en est-il de sa contestation dans les facultés ?

    Pour répondre à ces questions, nous avons eu le plaisir d'accueillir Monsieur Jean-Louis Caccomo, maître de conférence à l'université de Perpignan, directeur des relations internationales de l'IAE de Perpignan et directeur de master.

    C'était le 9 avril 2009 à Grenoble.