Advertising Console

    Nantes : Charles, thésard et l'homme de Pluton

    Reposter
    Thierry Kruger

    par Thierry Kruger

    140
    576 vues
    Suite de l'interview - la vidéo qui précède - du géologue Daniel Mège à l'université de Nantes. Il nous a conduit au labo de planétologie.

    Depuis le survol d'Uranus par Voyager II en 1986 - vu sur la télé couleur de mamie, parce qu'on avait que le noir et blanc, je n'ai plus cessé et de suivre l'exploration spatiale in situ. Entreprise négligée au profit de la station internationale orbitale, où le facteur humain certes est plus grand, mais l'intérêt scientifique bien moindre et les coût ... plus astronomiques !

    Daniel étudie les sols des autres planètes car on ira certainement un jour, ne serait-ce par la surpopulation, l'envie de découvrir, connaître d'où vient ce sol que nous foulons. Il a obtenu d'être présent aux Etats-Unis et d'assister depuis un centre de recherche, au survol en direct de la planète Pluton, le 14 juillet 2015 à 10h59 exactement. Puisse-je être accrédité alors !

    Nous voyons ensuite les conditions dans lesquelles bosse Charles, un thésard. Sa soutenance est le 10 suivant. Il évoque ses travaux, son désintéressement - les post-doc ne sont pas très bien payés soit dit en passant - et le plaisir qu'il aura à exercer un métier qu'il a choisi. Il va publier des choses intéressant l"ostréiculture en Baie de Bourgneuf.

    Ceci pour faire mentir les tristes sots, tel Finkelkraut - qui se qualifie de "réactionnaire" - pour qui études et diplômes ne servent à rien. Charles lui, pourrait bien contribuer à soulager la peine des travailleurs de la mer, tandis que d'autres délestent seulement leur auditoire de la peine d'user de son cerveau.

    Il n'a pas été gêné par la longue grève de son université, comme il est d'usage avec tout ceux qui passent devant un jury. "Gloire à la fac de science !"