Choisissez votre Eurodéputé ! (épisode 3)

pej france
12
4 952 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Parlement Européen des Jeunes (PEJ) et le collectif Civisme et démocratie (CIDEM) lancent leur campagne vidéo d'incitation au vote pour les élections européennes du 7 juin prochain.

Cette campagne, qui vise à montrer l'impact du Parlement européen sur le quotidien des citoyens de l'Union Européenne, est composée de 5 programmes courts racontant sur un ton humoristique et décalé la vie quotidienne d'un jeune couple européen, de leur rencontre à leur vie commune.

4 commentaires

Mon député il fera parti de la liste ANTI-SIONISTE ce sont les seuls à dire la vérité, à être pour la justice et pour la paix.

Le 7 juin 2009 voter la Liste Anti-Sioniste
Par Ariette34 il y a 5 ans
totalement kitch ce clip...... mais drôle qd même ! et c'est clair que je comprends vraiment pas les gens qui passent leur temps à gueuler contre l'Europe et qui vont même pas voter alors que sur plein de sujets c'est eux qui décident... C'est quoi cette histoire de multinationales ??? Je pense qu'il y a suffisamment de candidats qui veulent lutter contre les multinationales pour que chacun puisse choisir le candidat qui lui convient. C'est pas ça la démocratie ??? Mais bon, quand après on est en minorité, eh bien c'est la vie...
Par val2375 il y a 5 ans
les multinationales règnent, on se fou de nos gueules avec les éléctions! Les euro députés sont des toutous devant les multinationales! Limite, y'a que la liste antisioniste qui peut faire bouger les choses mais commes les peuples sont des moutons ils vont voter droite ou gauche comme de bons moutons pret à la consommation....
Par hum il y a 5 ans
L’ouverture à la concurrence met fin au monopole des opérateurs publics historiques, à la péréquation entre les tarifs (jusque là pratiquée entre zones rentables et non-rentables), à la réglementation des prix par l'Etat, et conduit à leur augmentation importante, la logique lucrative des opérateurs privés engendrant fatalement des hausses de prix pour payer leurs actionnaires. La Commission elle-même constate, sans ambiguïté aucune quant à ses intentions futures : « Si les prix réglementés sont trop bas, les nouveaux entrants sont exclus du marché. » Toutes les expériences de libéralisation de l’énergie chez nos voisins de l’UE ont été catastrophiques pour les consommateurs, se traduisant par des augmentations de tarifs de 50 à 70 % !
Par Fabrice RESTIER il y a 5 ans