Advertising Console

    LA PROPAGANDE SIONISTE DANS LES MEDIAS EN FRANCE

    Repost
    1 917 views
    impunité de la LDJ et du Betar : complicités au sommet de l’Etat
    mardi 5 mai 2009
    Après la vague d’arrestations à Paris

    LA SOLIDARITE AVEC LA PALESTINE N’EST PAS DU TERRORISME !

    Le mardi 28 avril 2009, dès l’aube, une opération de police inédite, digne de l’antiterrorisme, a été menée en région parisienne contre cinq jeunes sympathisants de la cause palestinienne.
    http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6%3Aarticles&id=2040%3Al-israel-a-ete-demasque-en-depit-de-la-protection-des-pays-occidentaux-r&option=com_content&Itemid=11
    http://www.youtube.com/user/NadorCity06

    Ils ont eu le malheur de se rendre à une manifestation contre le massacre de Gaza en janvier 2009. Les autorités policières et judiciaires accusent ces jeunes de violences en réunion à l’issue d’une manifestation qui a eu lieu le 4 janvier 2009.

    Il faut revenir en effet à cette journée. Le 4 janvier 2009, contrairement à ce que suggèrent ces arrestations, ce sont bien des dizaines d’éléments extrémistes pro-israéliens, provenant d’une manifestation organisée par le CRIF en bas des Champs Elysées, qui ont attaqué un rassemblement de soutien au peuple palestinien à Opéra. Une agression à tel point préméditée que certains miliciens sionistes, munis d’armes de 6ème catégorie, seront d’ailleurs interpellés sur les lieux par la police.

    Les forces de police, affirmant ne pas pouvoir assurer la sécurité de la voie publique, ont appliqué la consigne d’évacuer, dans la station de métro Opéra, les participants au rassemblement de soutien au peuple palestinien. Parmi eux, les cinq interpellés du 28 avril 2009 , pourchassés et menacés comme tant d’autres en raison de leur solidarité avec un peuple opprimé et/ou de leur faciès arabe, se sont défendus comme ils le pouvaient face aux dizaines d’hystériques sionistes qui promettaient de « régler leurs comptes aux arabes ». Ayant perdu piteusement la bataille de la rue, les fascistes veulent désormais gagner devant les tribunaux.
    http://www.plumedepresse.com/spip.php?article1114