Des gamins noirs agréssés dans le métro par des nazis !

Btoux_1979
736
24 196 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Quel courage de s'en prendre à des enfants !

Quand un (ex)Identitaire balance :

http://lahorde.samizdat.net/2012/10/09/quand-un-exidentitaire-balance/

79 commentaires

Quand un (ex)Identitaire balance : (lien dans la description de la vidéo)
Par Btoux_1979 en août
Cette vidéo ne montre aucune agression physique. Il ne s'agit là que d'une pathétique tentative de nuire à la légitimité des mouvements identitaires et en particulier ceux qui défendent les véritables victimes de ce type d'agressions racistes, à savoir les français de souche.
Par Lysandre de Sparte en août
Vous avez tous un discours de flics, vous parlez tous comme des flics, vous parlez tous comme si "les noirs" ou "les arabes" étaient des concepts qui désignent des personnes se sachant appartenir à un groupe social homogène appellé "les arabes" ou "les noirs". En ce sens, plutôt que de désigner quelque chose de réel comme "le racisme" votre discours est racialisant et construit la race en fantasmant des personnes qui sauraient qu'elles la composent. C'est KLINGON-93 qui est la parfaite incarnation de cette attitude typique de la conscience qui prend l'effet pour la cause. En effet, ce sont les flics et l'Etat qui font ça, classer les gens en fonction de leur couleurs de peaux puis de construire des "groupes" abstraits basés sur les illégalités commises au su de la police (les roumains font ceci ; les maliens font cela ; les algériens font ci, font ça, ils sont dans tels ou tels trafics...), parce qu'ils ont en tête de "classer" la "population" qui se présente à eux... Vous prenez l'effet pour la cause car si les algériens ou les maliens font tels ou tels types de métier, ou tels ou tels pratique illégales, ce n'est pas parce qu'ils sont algériens ou maliens, mais parce que des rapports sociaux de classe et de race, des dispositifs de classification et de contrôle, ont déterminés leur existence d'immigré, en tant que tel... Mais Marx l'avait bien dit (Eh oui, Marx, il y a plus de 100 ans...) : le concept de "population" est un concept "vide de contenu". C'est pareil pour "les noirs" ou "les arabes" qui ne désignent RIEN, mais qui FANTASME (CONSTRUIT en IDÉOLOGIE) un groupe social homogène. Par contre je vous prie de croire que bien malheureusement les concepts vides de contenus contribuent à des actions, ont des effets dans le monde parce qu'ils ont un sens pour certains... Mais c bien le problème de ce monde : c'est qu'il est peuplé de fantômes, de catégories vides de contenu, idéologiques. Quand on dit "les noirs" ou "les blancs" ou "les arabes" on dit de la merde, on se méprend et l'on entraîne les autres dans sa méprise... La race est une construction, une catégorie, qui a des effets politiques, policiers, sociaux, économiques, parce que les rapports sociaux de race (la race) sont consubstantiels (est en lien) aux (avec) rapports économiques (la classe) / (pour ne pas parler des rapports de genre...) Il faut donc bien faire attention aux mots que l'on utilise. Si la race est socialement construite et que les concepts de la racialisation sont systématiquement des concepts vides de contenu, donc des concepts abstraits, c'est parce que le pouvoir, dans sa dissémination, n'a pas besoin de dire la vérité, ou d'être véridique, pour s'opérer...
Par Timoun Dathènes en juillet
C'est abjecte... Je suis désolé pour ces pauvres gosses... c'est immonde le fascisme
Par Jeff Rutkowski l'année dernière
Pour l'instant c'est des petits black après ça sera des petits juifs. On a tellement de diversité en france que si on commence à se mettre sur la gueule faudra diviser la france en 5 ou 6... Ca serait un vrai massacre.
Par 0izo il y a 2 ans