Francis Lalanne sur le risque révolutionnaire

cfun

par cfun

38
1 838 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il n'y a pas encore de description.

1 commentaire

Brève explication : la souveraineté nationale est celle du peuple, qui l'exprime par l'élection de représentants. C'est la théorie de l'abbé Sieyès dans "Qu'est-ce que le Tiers-Etat ?". La souveraineté populaire est celle aussi du peuple, mais qui l'exprime directement, à l'instar de l'exemple erroné d'Athènes (moins d'un dixième des citoyens participaient effectivement à l'Ecclésia). C'est la théorie de J.-J. Rousseau.

La souveraineté nationale n'est pas au-dessus de la souveraineté populaire, c'est la seule qui fonctionne dans un pays de 65 millions d'habitants. Il a néanmoins raison sur le référendum de 2005, les Français et les Irlandais votent vraiment mal...

Le plus important n'est pas comment on vote, mais comment on compte les votes. Les résultats diffèrent selon que l'on choisisse un scrutin uninominal à un tour ou proportionnel.
Par ludmer67 il y a 3 ans