Advertising Console

    Après Otan, Robert Herrmann, adjoint à Strasbourg s'explique

    Reposter
    551 vues
    Robert Herrmann, 1er adjoint au maire de Strasbourg s'explique devant les habitants de la Ganzau, sur les violences liées au sommet anti-Otan