Advertising Console

    Un gendarme empêche une jeune femme du suicide

    Reposter
    Le Bien Public

    par Le Bien Public

    50
    8 311 vues

    2 commentaires

    NIDISH
    Les souffrances qu'endurent les suicidés au niveau du physique subtil et du vital subtil sont inconcevables et intolérables. Ils n'auront pas avant longtemps l'occasion de s'incarner à nouveau. Et lorsqu'après avoir souffert de nombreuses années dans le monde vital ils obtiendront enfin une incarnation, celle-ci sera défectueuse. Et cette situation se prolongera au-delà d'une incarnation, à moins qu'ils ne reçoivent le pardon d'un maître spirituel ou que la Grâce de Dieu n'intervienne. Pis encore, ils créeront d'emblée une perturbation au sein de la famille où ils renaîtront. Si un suicidé s'incarne et souffre de trouble mentaux, par exemple, cela occasionnera de graves problèmes pour sa famille. En outre, ce type d'âme aggrave fréquemment son mauvais karma en persistant dans l'erreur et en ne modifiant pas son attitude.
    © Textes extrait du livre “Mort et réincarnation” de Sri Chinmoy
    Voir aussi les propos de Mâ Ananda Moyî Edité Chez Albin Michel
    Par NIDISHIl y a 6 ans
    Pabesk
    C'est injuste il aurait dû la laissé c'est un choix.
    Par PabeskIl y a 7 ans