Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Piti piti na rivé

il y a 9 ans660 views

A Dessalines, commune rurale d'Haïtin faute d'écoles publiques en nombre suffisant, les villageois sont ammenés à créer, avec leurs faibles moyens, des écoles communautaires, où la précarité matérielle n'exclut pas le désir et le plaisir d'apprendre? Dabs ce pays où l'Etat ne pourvoit qu'à 10% des besoins éducatifs, l'implication des villageois est primordiale pour que les enfants accèdents à une éducation de base. Mais les villageois ne sont pas les seuls à se mobiliser. Des animateurs bénévoles, originaires de ces même villages, consacrent eux aussi du temps pour aider ces petites localités rurales à mieux s'organiser autour de leurs écoles. Présente dans ce pays depuis 1989, Aide et Action, soutient les initiatives des villageois et appuis l'engagement de ces animateurs, par des actions de formation. C'est l'un d'entre eux, Renald Exavier, agriculteur, commerçant, alphabétiseur bénévole, cycliste tout-terrain...que ce film nous propose de suivre pour comprendre ce qui le pousse, comme des dizaines d'autres, à parcourir la campagne pour qu'un maximum d'enfants puissent aller à l'école. Un combat au quotidien qui montre qu'en Haïti comme ailleurs, il est permis d'espérer.