L'UNI sur BFM

1 288 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'UNI était l'invité des grands débats de BFM, jeudi 9 avril 2009, à propos des blocages dans les universités.

http://www.uni.asso.fr

8 commentaires

Le message de delphinita ne fait que me conforter plus encore dans mes positions. J'ai honte en lisant ce commentaire car elle a raison. Notre image chez les étrangers est très mauvaise et les échanges vers la France ne cesse de diminuer (cette année encore les étudiants étrangers auront un mal fou pour ramener chez eux une année validée)
Quand l'UNEF et les autres syndicats étudiants de gauche cesseront de trouver CHAQUE année (ce qui montre une fois de plus leur incrédibilité) un prétexte pour enrôler les étudiants dans un mouvement de grève.
STOP LA GREVE !!
Par bichon_252 il y a 5 ans
Vu du Royaume Unis tout cela paraît incroyable. Ici les étudiants sont fiers de leur Fac, et œuvrent à leur forger une meilleure réputation encore. Qu'est ce qui cloche en permanence en France? Si cet engouement pour la contestation fait partie de la culture Française, si il a pu porter ses fruits dans le passé, il semble s'être transformé en un terrain de jeu pour les syndicats. ( dont ceux de l'UNEF et du SNESUP ne sont pas à la hauteur, vu leurs réponses ridicules lors du débat). C'est triste à dire, mais après 4 année à la fac de Grenoble, je suis bien contente de ne plus faire mes études en France. En arrivé à penser ça, c'est grave...
Par Delphine il y a 5 ans
Cette vidéo montre clairement l'inexistence de revendications claires et précises ! Je confirme pour le voir tous les jours : ce mouvement est complètement désordonné et minoritaire.
Par bichon_252 il y a 5 ans
je suis d'accord avec toi ticettocqueville la gauche a été ridicule surtout quand l'UNEF a dit qu'ils comprenaient les séquestrations des présidents d'université (quelle honte !)
Les étudiants étaient ravis de bloquer les les universités maintenant ils assument car ils risquent de louper leurs exams
Par Jeffrey Gaag il y a 5 ans
Une fois de plus, l'UNI se présente comme l'âme bien pensante de la France et du monde universitaire, le seul collectif capable de sauver les facs de la mouvance néo-marxistes. Une fois de plus, on mobilise les clichés qui marchent : "ces fonctionnaires profiteurs grévistes qui sont quand même payés", "les manifestants sont tous des fauteurs de troubles crypto-casseurs cagoulés para-universitaires issus de l'extrême gauche radicale", "de toute façon ce sont tous des fainéants corporatistes qui veulent conserver leurs privilèges"... Bref, cela serait bien un jour que l'UNI débatte des causes des mouvements plutôt que de tout de suite focaliser le débat sur les séquéstrations de président d'université et les casseurs para-universitaires. Tous les manifestants ne sont pas des flemmards idiots nostalgiques du jacobinisme ! Merci.
Par Buddhabob il y a 5 ans
Voir plus de commentaires