Advertising Console

    Printemps des Poètes Cantique

    Reposter
    osama-khalil

    par osama-khalil

    4
    252 vues
    Vidéo n° 4 : Cantique de la promesse
    Lecture : Bernard Bénech
    Printemps des poètes 2009
    Centre culturel d’Egypte à Paris
    Mercredi 11 mars 2009 à 19h
    Mes lettre d’Amour de Osama Khalil
    Pour célébrer le Printemps des poètes 2009, le centre culturel d’Egypte invite lOsama Khalil à la présentation de son recueil Mes lettres d’Amour dont la quatrième édition est parue en janvier 2009, en arabe, français et espagnol, aux Editions le Scribe l’Harmattan.
    Ses amis, poètes, chanteurs et musiciens le disent, le chantent, en arabe, en français et en espagnol.
    Né au Caire en 1949, Osama Khalil réside à Paris depuis 1970. Philosophe, linguiste et poète, il dirige l’Espace le Scribe-L’Harmattan depuis 2002.
    « Osama Khalil porte en lui les dieux de l’Égypte ancienne et les prophètes que cette région a vu prospérer et disparaître.
    Il a cette qualité de demander aux mots, renvoyés à leurs connotations originelles, de nous dévoiler ce qu’ils cachent.

    Voilà l’Amour … décliné sous tous les visages.
    Amour de la femme, des femmes qui ont croisé notre chemin, amour des lieux témoins de nos bonheurs ou de nos inquiétudes, amour des amitiés que nous avons eues et que la mémoire transforme en pâte à modeler.
    Hédi Djebnoun ».
    Extrait
    Cantique de la Promesse
    1
    Il dit :
    Ô belle
    Grâce sublime parmi l’enfance
    Au cri du coq à l’orée du jardin
    quand les rayons tissent pour ta taille
    un drap de satin
    entrouvre la porte
    me précéderont vers toi
    les nouvelles du matin

    Il dit :
    O pucelle aux lèvres ourlées
    Vierge du regard
    Poitrine enjouée
    Sois pure, j’aime la pureté
    Sois véridique, j’aspire à la vérité
    Mon aimé s’est penché
    il m’a embrassée
    J’ai agrippé mon aimé
    entre ses côtes
    j’ai abrité mon cœur
    Il dit :
    attends-moi
    je serai à l’heure
    Un nuage l’a enveloppé
    il fit signe de la main
    mon cœur en son sein