LE CHEF DE PROJET IDEAL

Découvrir le nouveau player
latelelibre
1,1K
2 141 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Deuxième épisode de la série du Discriminologue, « le chef de projet idéal » se penche, à son tour, sur l’un des 16 critères de discriminations définis par la Loi du 16 novembre 2001.
En abordant la thématique des Discriminations par leur source, c'est-à-dire les préjugés, cette série met en avant le fait que chacun de nous est un discriminant potentiel.
Les préjugés sont reconnus comme inévitables, la première étape pour les combattre est d’accepter leur existence…

La série du “Discriminologue” regroupe une vingtaine de très courts métrages avec pour sujet les 16 principaux critères discriminatoires définis par la loi.
Chaque scénario est introduit par le “Discriminologue”, personnage attentif et bienveillant, arbitre de la prévention contre les discriminations.
Il pointe les comportements discriminatoires et renvoie le spectateur à ses propres préjugés, tout en l’incitant à s’interroger sur les moyens de mieux les contrôler.
Cette série est destinée à une première sensibilisation pour lutter contre les discriminations.

Le Discriminologue est une coproduction de l'association AFIC (Accueil et Formation pour l’Intégration et la Citoyenneté) et de la société Decommedia (théâtre d’entreprise),

La série du "Discriminologue" cherche une diffusion, en télé ou ailleurs. Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter.

AFIC : http://www.afic-info.org

3 commentaires

Vous avez entendu parler de ce gars qui a mis en vente ses origines éthniques sur ebay pour attirer l'attention sur les discriminations?

http://fr.news.yahoo.com/76/20090327/top-jh-vend-ses-origines-ethniques-sur-e-b9972f9.html

à faire tourner!
Par Ivan-Drago il y a 6 ans
le choix serait parfois plus bénéfique à l'entreprise si l'on prenait des anciens qui ont tout l'historique et qui ne pense qu'à la bonne marche, plutôt que de parachuter des jeunes loups qui ne pensent que "profit personnel" et parfois font couler la boite.
Par Jean Montaut il y a 6 ans
si seulement cela suffisait...