Advertising Console

    LA SEXUALITE : LA THEOLOGIE DU CORPS de Jean Paul II

    Repost
    fredmo

    par fredmo

    124
    3 538 vues
    L'amour conjugal est pour l'Eglise une joie partagée qui s'épanouit dans tous les domaines de la vie quotidienne, et plus spécifiquement, dans l'union conjugale. En celle-ci, le plaisir sexuel est un des reten¬tis¬sements corporels, bon et bienfaisant, de cette joie d'aimer. (Il en est d'autres : lorsqu'un époux souffre d'un lumbago parce qu'il a consacré une heure à travailler au jardin pour que son épouse se réjouisse d'avoir devant ses yeux un splendide parterre de fleurs, c'est aussi un retentissement corporel de la joie d'aimer !)

    L'Eglise a toujours invité les catholiques à ne pas dissocier le plaisir sexuel de la joie d'aimer (c'est la chasteté), c'est-à-dire de ne pas rechercher le plaisir sexuel pour lui-même, en dehors d'un amour vrai, et donc elle les invite aussi à chercher à maîtriser leur sexualité. Que d’horreurs sont possibles sans une telle éducation : le viol, l’inceste, la pédophilie, le tourisme sexuel … (c’est vraisemblablement ce à quoi pensait le Pape en disant que la distribution de préservatifs « augmente le problème » : elle n’empêche pas tout cela et le facilite peut-être !..).