Advertising Console

    Guerre Gaza: l'armée israélienne accusée de crimes de guerre

    Repost
    mak

    par mak

    40
    730 vues
    Le Guardian publie, lundi 23 mars, sur son site Internet une longue enquête sur les actions de l'armée israélienne lors du conflit de vingt-trois jours qui l'a opposée au Hamas en début d'année. Selon le journal britannique, Tsahal se serait rendue coupable de plusieurs crimes de guerre. Les deux journalistes ont enquêté pendant un mois dans la bande de Gaza. Ils ont notamment tourné plusieurs vidéos qui sont publiées en complément de leur article.
    Dans une de ces vidéos, trois jeunes Palestiniens affirment avoir été utilisés comme boucliers humains par les soldats israéliens lors des fouilles de domiciles à la recherche d'éléments du Hamas. Les trois jeunes racontent avoir été maltraités par les soldats, qui les auraient ensuite forcés à marcher devant les blindés pour décourager le Hamas de tirer sur les forces israéliennes.
    D'après l'enquête du quotidien britannique, l'armée israélienne aurait également tiré volontairement et à plusieurs reprises au cours du conflit sur les ambulances, ce qui constitue un crime de guerre. Sur une des vidéos, un ambulancier se fait manifestement tirer dessus alors qu'il transporte un blessé sur un brancard. En tout, seize ambulanciers auraient été tués au cours du conflit. Enfin, des drones auraient été utilisés pour détruire des maisons de civils pourtant clairement identifiables, comme une famille buvant le thé dans sa cour ou des femmes marchant dans la rue.
    Interrogée par les journalistes du Guardian, l'armée israélienne a refusé de répondre à leurs questions. Elle a toutefois publié un communiqué dans lequel elle affirme "utiliser ses armes conformément au droit international" et n'avoir jamais eu recours au bouclier humain.