Stonewall Jackson 3/5

Franck. N

door Franck. N

325
467 views
  • Informatie
  • Exporteren
  • Toevoegen aan
Thomas Jonathan Jackson, surnommé Stonewall Jackson, est un officier américain dans la guerre de Sécession.

Né à Clarksville, Virginie (aujourd’hui Virginie-Occidentale) le 20 ou 21 janvier 1824, le jeune garçon perd ses parents très tôt et est élevé par son oncle. En 1842, il entre l’école militaire américaine de West Point où il reçoit sa formation militaire. Après, il devient officier dans l’artillerie des États-Unis. Décoré lors de la guerre américano-mexicaine, il reste dans l’armée des États-Unis jusqu’en 1851, année au cours de laquelle il devient professeur à l’école militaire de Virginie à Lexington.
En 1861, avant que la Virginie ne fasse sécession, il entre au service des États confédérés d'Amérique et devient colonel, puis général de brigade. Dans la première bataille de Bull Run, il organise une défense têtue et gagne son surnom « Stonewall ». En 1862, au cours de la campagne de la vallée de Shenandoah, il commande deux divisions dans la vallée de Shenandoah et vainc plusieurs commandants de l’Union grâce à sa vitesse et sa supériorité manoeuvrière. Grâce à ses victoires, le général Robert E. Lee lui donne un corps d'armée avec lequel il participe aux batailles des Sept Jours, second Bull Run, Antietam, Fredericksburg et à la Bataille de Chancellorsville.

À Chancellorsville, explorant les lignes de l’ennemi après avoir mené une attaque spectaculaire contre le flanc droit de l’Armée du Potomac, il est blessé gravement par ses propres soldats. Son bras gauche doit être amputé et, affaibli par l’opération, Jackson contracte la pneumonie dont il meurt le 10 mai 1863.

0 commentaar