CES090207 4 Shinran, le Luther du Japon ? Jérôme Ducor

Découvrir le nouveau player
256 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Conférence au Centre d'Études du Saulchoir du samedi 7 février 2009 .
Voir notre site Internet :
http://www.centre-saulchoir.org
------------------
Part 3 : http://www.dailymotion.com/user/centre-etudes-saulchoir/video/x8kslx_ces090207-3-shinran-le-luther-du-ja_lifestyle
© Jérôme Ducor, février 2009
-----------------------------------
Shinran, le Martin Luther du bouddhisme japonais ?

avec Jérôme DUCOR, bonze de l’École véritable de la Terre Pure branche Hompa-Honganji, Privat-docent à la section de langues et civilisations orientales de l’Université de Lausanne , conservateur du département Asie du Musée d’ethnographie de la Ville de Genève
Dennis GIRA, théologien chrétien, spécialiste du bouddhisme et du dialogue interreligieux, ancien sous-directeur de l’I.S.T.R. de l’Institut catholique de Paris, auteur entre autres de Comprendre le bouddhisme, Le bouddhisme à l’usage de mes filles, et Le Lotus ou la Croix
Franck GUYEN, dominicain, Master en Théologie des Religions

Shinran est le fondateur de l’École Véritable de la Terre Pure (Jôdo Shinshû). Cette école occupe une place importante dans l’histoire du bouddhisme japonais. Les statistiques officielles japonaises de 2003 indiquaient plus de 21 000 temples, 39 000 religieux et un peu moins de 13 millions de fidèles déclarés (ce dernier chiffre étant sujet à caution).
Du point de vue de l’histoire de la rencontre inter-religieuse, le Jôdo Shinshû a attiré l’attention de théologiens chrétiens comme Karl Barth et Henri de Lubac. Sans doute cet intérêt était-il lié à la réputation de cette école comme « bouddhisme de la foi », Shinran étant présenté parfois comme le Martin Luther de l’Asie.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.