Advertising Console

    Nantes : Manif de droite, combat devant la banque

    Reposter
    Thierry Kruger

    par Thierry Kruger

    140
    2 947 vues
    L'histoire s'accélère, ma chronique du mouvement social comprend ici deux volets. Tout d'abord notre première 'manif de droite' depuis celle de décembre 2007 - voyez sur ce site la vidéo "Aristote et les gauchistes" - réunie le 26 février 2009 place de Bretagne à 15h, et qui s'est achevée vers 17h30 autour de la fontaine de la place Royale.

    Ce seront ensuite de brèves vues de la coordination nationale d'Angers des 29 février et 1er mars, pour rappel. Avec mon associé Vince, étudiant angevin, nous avons couvert ces deux jours en entier, à l'exception des délibérations de l'aprèm' du premier jour, réservées aux délégués et aux observateurs.

    Les temps forts - pour ne pas dire bassement spectaculaires - de la MANIF DE DROITE suivent. Voici le résumé que m'en a donné Marie-Solange De, grande rapporteuse à National Hebdo :

    "Devant une église des chrétiens soutenant Sarko invoquent Christ afin de faire revenir Louis XVI, puis de fiers guerriers blancs plaident la réouverture du bagne de Cayenne pour loger les anarchistes. Enfin, devant la Société Générale, symbole du capitalisme salvateur, nos vaillants croisés de l'ordre se heurtent à une contre manifestation gauchiste et cosmopolite. Un noir sudiste est capturé par des émules du Klan, mais un dévot dopé au chanel n°5 (pour se donner du courage) est saisi par le porte drapeau des chiens anarchistes ...

    Une dernière charge repousse les défenseurs de l'ordre et du droit, qui en déroute sont menés par la 'caution ethnique du gouvernement' vers le château formé par les bronzes de la place bien nommée Royale, symbolisant les 4 rivières de Loire Atlantique. Là, parmi les formes très napoléon III des ondines, la racaille allume un feu pour asphyxier les assiégés. "