MickeyKuyo
437
14 925 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La jeune Islandaise, débordante d’énergie et de créativité, est considérée comme l’un des grands espoirs de la jeune scène chorégraphique internationale. « Entre lutin et danseuse », c’est ainsi qu’un portrait situe Erna Omarsdottir. En effet, elle rappelle par moment un feu follet, lorsqu’elle se roule sur le sol avec la rapidité de l’éclair ou, émergeant d’une apparente faiblesse, se dresse telle une colonne de lumière, chantant, hurlant ou chuchotant. La jeune Islandaise est douée d’une force qui se communique immédiatement à l’assistance, entraînée par son engagement inconditionnel. Depuis qu’Erna Omarsdottir a terminé en 1998 sa formation à l’école renommée « PARTS » de Bruxelles, les chorégraphes les plus fameux se l’arrachent. En 2002 et 2003 les principaux critiques de la danse voient en elle la meilleure danseuse de la nouvelle génération. Après quelques années dans les compagnies de Jan Fabre, Ann Teresa de Keersmaker et Sidi Larbi Cherkoui (Companie C de la B), elle se concentre depuis 2004 sur ses propres chorégraphies et ce, avec grand succès.

0 commentaire