LES CAMPS LES BAGNES ET LES PRISONS

Découvrir le nouveau player
1 711 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ces lointains cousins Algériens
de Nouvelle Calédonie

Ont vous salut.

Entre 1867 et 1920, plusieurs centaines de Maghrébins - Algériens, Tunisiens et Marocains - furent déportés en Nouvelle-Calédonie. Beaucoup ne rentrèrent jamais en Afrique du nord et reconstruisirent ici une nouvelle vie, une nouvelle famille. Alors que jeudi, Mélica Ouennoughi, docteur en ethnohistoire et ethnobotaniste, donne une conférence sur l’Histoire des « Maghrébins » du Caillou, la famille Mestoura nous raconte ses retrouvailles, là-bas en Algérie, avec ses parents du Maghreb. Samedi dernier, trois sœurs calédoniennes et leur cousin algérien découvraient ensemble le chantier de Goro Nickel. En 1890, leur parent commun, Ahmed Mestoura, et son frère Tahar, étaient déportés en Nouvelle-Calédonie, laissant deux enfants au pays. Près d’un siècle plus tard, et après vingt ans de tâtonnements, ils se retrouvent enfin.

Les histoires de familles ne sont jamais simples, mais celle des Mestoura l’est encore moins que d’autres. Elle est victime de l’Histoire, celle de l’Algérie, de la France, de la Nouvelle-Calédonie. Elle est le fruit de révolte, de déportation.
Depuis vingt ans, elle est faite de voyages, d’articles dans les journaux, de reportages télé, de correspondances au-delà des mers, de ratages et, enfin, de retrouvailles.
Yasmina Sotirio est Calédonienne. Son père, Ahmed Mestoura, fut déporté en Nouvelle-Calédonie. Sa mère, Kanak originaire de Bourail, compte dans sa fratrie des demi-sœurs algériennes. Elles sont rentrées aux pays. Yasmina et ses sœurs ont, quant à elles, grandi sous les pins colonaires et les cocotiers, bien loin des oliviers des rives de la Méditerranée.

Suite de l'article :
http://www.algerie-dz.com/forums/bouillon-de-culture/49902-ces-lointains-cousins-algeriens-de-nouvelle-caledonie.html

à suivre prochainement sur :

SETIF.TV - Les Algériens de la Calédonie

écouter la Radio :
http://www.setif.fm/ecouter.html

0 commentaire