Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Israel TV insulte les chretiens

il y a 9 ans6.1K views

Dans une émission satirique diffusée sur la 10echaîne de télévision israélienne, l’animateur, Lior Shleïn, a tenu des propos grossiers et blessants contre la foi chrétienne, particulièrement contre Jésus et Marie. Il a justifié ses paroles en déclarant « Les chrétiens nient la Shoa, nous allons nier la foi chrétienne », faisant référence aux déclarations négationnistes de Mgr Williamson.

On a pu ainsi entendre que Jésus n’avait pas marché sur les eaux « parce qu’il était très gros et avait honte de sortir de chez lui ». Le commentaire d’une photo d’un homme obèse à moitié-nu fut « Si Jésus était arrivé à l’âge de 40 ans, il aurait ressemblé à ça ». Le lendemain soir, l’animateur décida de s’attaquer à Marie en déclarant qu’elle n’était pas vierge et avait eu des rapports sexuels avec de nombreux hommes. Sur une photo d’une femme enceinte, elle aussi à moitié-nue, le commentaire disait : « A l’âge de 15 ans, elle fut enceinte suite à un rapport avec un compagnon de sa classe ». D’autres propos à la limite de l’obscénité furent tenus. Et Lior Shleïn de conclure à chaque fois « Ne croyez pas en l’Eglise chrétienne ».

Hier, une conférence de presse donnée par des chrétiens et des musulmans s’est tenue à Nazareth. Les délégués de ces communautés annoncent leur intention de porter plainte devant les tribunaux et demandent au Vatican de réagir. Ils ont même suggéré que le pape annonce le report de sa visite en Terre Sainte en signe de protestation.

Pour sa part, la 10echaîne de télévision israélienne a présenté des excuses. Les responsables de l’émission ont déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention de blesser la sensibilité des chrétiens. La troisième partie de la satire qui devait être diffusée mardi soir a été censurée. Ce programme de divertissement est diffusé tardivement dans la soirée et n’a pas un très grand succès d’audition, précise le quotidien Haaretz qui a déjà consacré deux articles à cette affaire. Mais les vidéos circulent déjà sur Internet et la polémique ne cesse de s’enfler.