Advertising Console

    688 LA LIBRE INTERVIEW DE MICHEL ONFRAY

    Reposter
    latelelibre

    par latelelibre

    1K
    15 144 vues
    Michel Onfray, docteur en philosophie, philosophe, enseignant et écrivain, répond aux 3 questions de La Libre Interview: Une télé libre? Une presse libre? Une info, une idée, un point de vue libre?

    Michel Onfray a enseigné durant près de 20 ans la philosophie en classes de terminales d'un lycée de Caen. Mais refusant l'enseignement de la philo tel qu'il est dispensé dans l'Education Nationale ("qui n'apprend pas à philosopher mais l'histoire de la philo"), il démissionne en 2002 et décide de créer l'Université Populaire de Caen. Une université ouverte à tous sans distinction, où il enseigne la philo, autrement, chaque semaine.
    Politiquement, Michel Onfray confie avoir voté Besancenot à la dernière élection présidentielle, après avoir soutenu José Bové, qui a fini par le décevoir.
    Invité de Stéphane Paoli sur France Inter mercredi 22 mars 2006, Michel Onfray déclare « ne pas être contre le capitalisme » et pour la « propriété privée ». En 2006, à la Fête de l'Humanité, au cours d'un débat avec Régis Debray, il déclare soutenir activement l'entreprise de construction d'une alternative unitaire à gauche, laquelle a pour objectif de désigner un candidat unique à la gauche antilibérale, qu'il appelle « radicale », pour l'Élection présidentielle française de 2007. Il appelle de ses vœux une grève générale en cas d'un deuxième tour confrontant Jean-Marie Le Pen à Nicolas Sarkozy.
    Parmi ses dernières déclarations, Michel Onfray explique être favorable à ce qui pourrait être « un capitalisme libertaire », à une « gestion libertaire du capitalisme » opposée à une gestion libérale du capitalisme

    Michel Onfray a rencontré Nicolas Sarkozy,durant la campagne, pour débattre de leur vision de l'Homme (Pour voir la Retranscription de leur dialogue dans Philomag). Certaines idées de Nicolas Sarkozy avaient alors suscité la polémique, en déclarant notamment que l'"on naît pédophile".

    Un sujet de Henry Marquis

    Montage Julie Lalande