648 STAGES ANTI-PETARD

latelelibre
1K
510 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
DES STAGES CONTRE LES UTILISATEURS DE CANNABIS
Le président de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et toxicomanies (Mildt), Etienne Apaire, a été chargé par Nicolas Sarkozy et François Fillon de faire appliquer les dispositions pratiques de la loi de prévention de la délinquance du 5 mars 2007, qui prévoit la possibilité d'utiliser des procédures plus rapides et des sanctions plus pédagogiques.

Concrètement, comme pour le permis de conduire, le fumeur de cannabis (pris en flagrant délit), se verra expliquer pendant deux jours les dangers de cette drogue pour sa santé. Le prix de ces modules de formation n'étant pas encore défini avec précision. Le montant ne pourra toutefois pas excéder celui d’une contravention de troisième classe, soit quand-même 450 euros.
LaTéléLibre est allé interroger Guillaume Didier, le porte parole de Rachida Dati, au ministère de la justice. Celle-ci était effectivement à l'origine de ce projet de loi sur la « prévention de la délinquance » alors qu'elle était conseillère de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur à l'époque.
Nous avons voulu avoir les réactions de Max, porte parole du Collectif d'information et de recherche cannabique (CIRC), ainsi que celles de Noël Mamère, député Vert de la Gironde.

Quentin d'Hainaut
Larbi Aarab

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.