Advertising Console

    NUMERICABLE OPERATION COUP DE POING

    Reposter
    Guérin Olivier

    par Guérin Olivier

    0
    765 vues
    (Champs sur Marne, février 2009)

    Depuis un mois et demi, les salariés de Numéricable, en grève, dénoncent la violation de leurs droits sociaux par une direction fermée au dialogue et qui s’efforce de les licencier les uns après les autres sans déclarer un plan social qui leur ouvriraient des droits.

    C’est seulement suite à l’occupation du siège par les grévistes, aidés de membres du collectif altermondialiste « les désobéissants », jeudi et vendredi, que des négociations s’ouvraient enfin avec la direction, achevée cependant par une nouvelle rupture vendredi soir. Ce lundi matin, après une nouvelle tentative de la direction de mettre fin à l’occupation du siège par la mobilisation de nombreux vigiles, la promesse d’une rencontre avec M. Pierre Danon, président directeur général de Numéricable, était donnée. Seulement, au lieu d’une rencontre et après qu’un leurre grossier ait été éventé, c’est un PDG dissimulé dans un véhicule banalisé, et tentant de quitter le siège, que les grévistes remarquent, et tentent d’interpeller. Accélérant à une vitesse élevée sur le parking de l’entreprise, le véhicule de M. Danon heurte un gréviste, lui écrasant la jambe et lui infligeant une fracture ouverte du tibia péronné. La police et les premiers secours arrivent rapidement sur les lieux, tandis que les autres membres de la direction de Numéricable font fermer les volets pour empêcher leurs salariés de continuer de regarder l’accidenté hurlant. Aucun d’eux ne se présentera au secours du malheureux.

    Le véhicule est ensuite recherché par la police et M. Danon retrouvé. Il est finalement auditionné un peu plus tard dans la soirée par la police nationale. Deux plaintes seront déposées pour tentative d’homicide involontaire et délit de fuite.