Advertising Console

    11 septembre : images de la chute du WTC (Tour Nord)

    Reposter
    ReOpen911

    par ReOpen911

    2,4K
    59 586 vues
    L'écroulement vertical et rapide des tours est un des éléments les plus controversés du 11 septembre 2001.

    Selon les rapports officiels, les dommages résultant de l'impact des avions et des incendies auraient provoqué un effondrement local entrainant un effondrement global par « effet domino ».

    Or la chute des tours jumelles présente les caractéristiques spécifiques d'une démolition contrôlée :
    - Vitesse proche de la chute libre (en 9 et 11 sec.), les étages inférieurs n'offrant aucune résistance.
    - Effondrement symétrique.
    - Violentes explosions (y compris dans les sous-sols) avant que les tours ne s'effondrent.
    - Pulvérisation du béton en un énorme nuage.
    - Projection horizontale de poutrelles pesant jusqu'à 20 tonnes sur plus de 200 mètres
    - Présence d'acier en fusion dans les ruines du WTC ...

    L'effondrement du WTC7, la 3eme tour à s'être effondrée ce jour là sans même avoir été percutée par un avion, présente même toutes les caractéristiques d'une démolition contrôlée classique.

    Outre les très nombreux témoignages de violentes explosions survenues dans les tours, l'hypothèse d'une destruction volontaire est étayée par plusieurs études scientifiques qui concluent à la présence d’explosifs dans les décombres du WTC, dont une récente étude internationale écrite par 9 chercheurs et publiée dans la revue scientifique à comité de lecture "Open Chemical Physics Journal". L'enquête officielle a quant à elle tout simplement écarté l'hypothèse d'une destruction volontaire sans même enquêter sur sa validité, procédure pourtant habituelle lors d'attentats ou d'accidents de cette nature.

    Regardez absolument l'interview édifiante du scientifique Niels Harrit, co-auteur de cette étude, par la chaîne danoise TV2 le 6 avril 2009 : www.dailymotion.com/video/x92lw5

    PLUS D'INFO sur www.REOPEN911.info
    le site Francais sur les attentats du 11 Septembre