Advertising Console

    GRAFFITIS SUR LA VILLE

    Reposter
    Patrick Melting live TV

    par Patrick Melting live TV

    83
    33 291 vues
    Musique "Rap" un visuel agressif "Le Tagg" et artistique "Le Graff",le tout reste un art éphémère mais c'est un phénomène culturel qui se déplace internationalement...en 1993 Patrick Montama réalise le film GRAFFITIS SUR LA VILLE un reportage de 26 minutes ...un an de tournage sur Paris...véritable hymne à l'art du graffitis des artistes de l'éphémère.
    Déchirer un mur, brûler un train, tuer une rue c'est le discours du TAGGEUR.
    Le TAG est un signe de reconnaissance et par ce fait, les TAGGEURS communiquent entre eux.
    Marginal il faut le rester mais être reconnu, vivre de son art, c'est l'objectif et c'est ce qui qualifie le GRAFFEUR.
    Le phénomène "Graffitis" est né aux Etats Unis, au milieu des années 70, avec l'avenement du mouvement "zoulou". La charte d'Africa BAMBAATAA, 1974 à New-York un mouvement associatif et culurel le "Hip-Hop", culture de la rue... une mode, une façon de vivre, le phénomène Hip-Hop est en marche....
    Les graffeurs les plus connus en 1993 sont : {{MODE 2, BANGA du groupe « BAZALT », JON ONE, NOART & LOUIS, JACK II, ASKIA, ZADEK , JEAX, SHEED 16, PCP, DECAY, POPAY, CHARI, TKE, CARL, ECHO, SHIME, MIST, MAFIA CREW...}}
    Le GRAFF a ses stars internationales les « OLD TIMER » qui se rencontrent, s'invitent, échangent leurs impressions, travaillent ensemble.
    PARIS, NEW-YORK, LONDRES, BERLIN les GRAFFEURS devenus artistes s'exportent et vendent leurs talent sous différentes formes, ils font partis du système, ils racontent la vie, la culture de nos rues, finalement les couleurs n'ont pas de frontière.

    Suite du reportage en photos et en video a voir sur www.meltinglive.tv (rubrique Graffitis)
    Contact : metlinglive@aol.com