Advertising Console

    Crimes exemplaires, Max Aub au Théâtre de Déchargeurs

    zafirolagata

    par zafirolagata

    0
    379 vues
    "…Je l’ai tué parce que j’avais mal au doigt…"

    Une succession d'aveux, une écriture fragmentée : soixante-dix crimes apparemment isolés et anonymes sont détaillés par leurs auteurs, dont le seul dénominateur commun est de préciser toujours les raisons qui les ont poussés à agir.
    "L’homme de notre temps ne respecte que les désastres…" écrit Max Aub.