Advertising Console

    Cheb Hasni - La Soufrance Kwatni

    Reposter
    DALIA_22

    par DALIA_22

    238
    21 065 vues
    Ce 1er Février 1968 à Oran dans le quartier populaire de Gambetta, naquit Hasni Chekroune,
    le destin a voulu qu’il devienne Cheb Hasni, le plus grand chanteur de rai que l’Algérie ait connue.Hasni s’est vite éloigné des bancs de l’école, préférant jouer au football dans les rues de Gambetta, ou encore fredonner avec amour et innocence des airs de la musique oranaise.

    C’est ce chemin que Hasni va suivre, la musique. Il commence très jeune, vers 16-17 ans, à chanter dans les soirées et dans les mariages de l’Ouest algerien.

    Très vite, il se fait un nom et commence à se produire dans les cabarets oranais, le “ Biarritz ” ou encore “ La Guinguette ”, qui étaient très mal vu à l’époque.
    Puis de fil en aiguille, il se fait remarquer par un producteur local. Cet évènement marquera le tournant de la carrière de Hasni, qui enregistrera “ El Barraka ” avec Zahouania, succès phénoménal de l’été 1987, qui se vendra pourtant en catimini, vu les paroles choquantes pour l’époque.

    il reprend les chansons de grands chanteurs internationaux, tel Julio Iglesias, qui lui vaudront quelques critiques en Algérie.

    A force de travail et d’acharnement, Hasni invente un style qui colle à sa personnalité et à son ame, le rai sentimental ( ou le rai-love ). A partir de ce moment, il enregistre des cassettes jour et nuit, et ce, durant une periode de 6-7 ans.

    Durant cette courte période, Hasni sort plus de 600 chansons, comme s’il voulait laisser son empreinte dans l’Histoire de la musique. Et ca a marché, il devient l’emblème de la jeunesse algerienne durant la periode de troubles qui sévit en Algérie au début des années 1990. Hasni symbolise l’espoir, le souhait d’une Algérie libre et heureuse.
    Chaque sortie d’El Mahroum provoque des scènes de liesse parmi ses fans, comme son dernier concert à Alger devant 150 000 personnes en 1993. De “ Sbart ou Tal Adabi ”, à “ Tal Ghiabek Ya Ghosali