Nous ne demandons pas l’impossible pour les 100 premiers jou

649 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L’investiture de Barack Obama, président élu des États-Unis, le 20 janvier 2009, suscite une grande espérance de changement. Le monde entier regarde et compte sur des résultats positifs dans des domaines divers.

Avant l’investiture, le nouveau film d’Amnesty International Les Cent premiers jours demande au président élu de prendre des mesures concrètes qui témoignent de son engagement en faveur des normes internationales des droits humains, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Depuis les attentats commis aux États-Unis le 11 septembre 2001, les autorités de ce pays ont autorisé et justifié des violations des droits humains au nom de la sécurité nationale : transferts et placements en détention illégaux ; disparitions forcées ; torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants.

Le nouveau gouvernement et le Congrès issu des élections doivent rompre avec le passé. Le président élu Barack Obama a déclaré qu’il allait fermer Guantánamo et mettre fin à la torture. Nous ne demandons pas l’impossible.

Nous proposons au président Obama une série de mesures pour les cent premiers jours de son mandat. Il doit tout d’abord :

* annoncer un plan et un calendrier pour la fermeture de Guantánamo ;
* interdire la torture et autres mauvais traitements tels qu’ils sont définis par le droit international ;
* veiller à la création d‘une commission indépendante d’enquête sur les violations commises par les États-Unis au nom de la « guerre contre le terrorisme ».

1 commentaire

Ceux qui ont fait cette vidéo ont fumé la moquette !!!!

Par inconnu652000 il y a 5 ans