Advertising Console

    Le guichet unique au secours des chômeurs ?

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    386 vues
    Les organisations syndicales et patronales doivent se prononcer avant le 20 janvier sur la nouvelle convention d’assurance-chômage. Parmi les principales propositions du texte, il y a la mise en place de nouvelles règles d’indemnisation pour les demandeurs d’emploi. Selon l’UNEDIC, ces mesures devraient permettre de faire entrer dans le dispositif d’assurance-chômage 70 000 à 98 000 demandeurs d’emploi en plus De leur côté, le Medef et la CFDT évoquent les chiffres de 200 000 à 300 000 chômeurs.
    La nouvelle convention n’a pas encore été ratifiée par les syndicats. Pourtant, la filière unique baptisée ‘’Pôle emploi’’- issue de la fusion entre l’ANPE et les Assedic- est effective depuis le 5 janvier 2009. Elle répond à un triple objectif : rendre ‘’plus accessible, plus proche, plus lisible’’ le service public de l’emploi en France. Un seul organisme s’occupe donc désormais du placement et de l’indemnisation des demandeurs d’emploi. Tous les guichets uniques devraient être opérationnels d’ici l’été 2009.
    Mais cette fusion ANPE-Assedic ne fait pas l’unanimité parmi les salariés des deux organismes. Deux journées nationales de grève sont prévues les 8 et 29 janvier. Le mouvement entend protester contre le manque de préparation qui a précédé la fusion. Il milite pour une harmonisation des statuts entre les salariés, et craint une dégradation des conditions de travail et du service rendu.
    Dans ces conditions, doit-on considérer la réforme de l’organisation du service public de l’emploi comme une avancée ?

    Si la simplification du système s’avère efficace pour les demandeurs d’emploi, le sera-t-elle aussi pour les salariés du ‘’Pôle emploi’’ ?

    Enfin, le dispositif permettra-t-il de faire baisser le chômage ?