Ghetto de Gaza: bombardement des maisons de Rafah

Découvrir le nouveau player
LubnanResistance2006
56
374 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'armée coloniale sioniste, frustrée par la résistance du ghetto de Gaza, bombarde les civils, les insfrastructures civiles, détruit 180 maisons en une nuit. Tire sur les hopitaux, les enfants, les ambulanciers...
Infos 24h:
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/GeoCategory.aspx?id=1&language=en
http://www.urgence-gaza.com/
http://www.ism-france.org/news/
http://www.freegaza.org/
http://www.maannews.net/en/index.php
http://www.aljazeera.net/portal
http://www.presstv.ir/

Sites de la résistance du ghetto:
http://www.pflp.ps/english/
http://www.saraya.ps/
http://www.alqassam.ps/english/

6 commentaires

quelle destruction!? quelle crime!? les sionistes veulent que les falestiniens de gaza habitent dans des TIPIs!!!!
Le monde civilisé se degraderait-il...
Par ۞ sun☼city ♥earth ﭐ il y a 6 ans
Ils rasent certains quartiers pour faire un boulevard pour les blindes, sans aplomb possible pour la resistance de canarder ces derniers, ils en ont rien foutre de tout ces pauvres gens...
Par Auzarmes il y a 6 ans
Gaza : Israël au bord du précipice veut passer à la phase 3
L’entité sioniste a mis plus de deux années à essayer, en vain de redorer auprès de son armée et de sa population, son image après l’échec humiliant face à la résistance libanaise.
Gaza était considéré comme un moyen sur et ultra simple, de regagner la confiance de ses troupes… Minuscule territoire et population ultra pauvre contre force sur militarisée
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=69901&language=fr
Par LubnanResistance2006 il y a 6 ans
http://www.urgence-gaza.com/
Des bombes plus que meurtrières
En plus du phosphore blanc et de l’uranium appauvri, l’armée israélienne a utilisé un nouveau type de bombe dans la bande de Gaza. Le DIME, un explosif expérimental, provoque des blessures très graves, difficilement traitables.
Par LubnanResistance2006 il y a 6 ans
Deux médecins norvégiens, seuls Occidentaux présents dans l'hôpital de la ville de Gaza expliquent le désarroi des médecins locaux devant un nouveau type de blessés, des personnes aux jambes amputées, brûlées... Un médecin palestinien témoignait de son impuissance dimanche sur Al-Jazeera, parlant d’une matière qui "provoque la mort et brûle les vaisseaux". Israël s’en ait déjà servi en 2006 au Liban et à Gaza.
Par LubnanResistance2006 il y a 6 ans
Voir plus de commentaires