"La Cisjordanie comme ça n'appartient à aucun, c'est à nous"

Aragorn

par Aragorn

6
1 844 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Tout commentaire injurieux sera supprimé.

Les gens ont un peu la mémoire courte, remontons un peu quelques mois avant ce qui se passe aujourd’hui à Gaza. Juin 2008, la colonisation de Jérusalem, état des lieux : un universitaire israélien s’exprime sur Aljazeera, au sujet d’une décision du gouvernement israélien de construire mille nouvelles implantations coloniales à Jérusalem, pour dire que c’est une ville exclusivement juive et que personne d’autre n’y a droit. Il revendique notamment un droit historique qui remonte, selon lui, à 3000 ans. Quand le journaliste lui dit que le fait que Jérusalem soit mentionnée dans le Coran, dont la parution remonte à 1500 ans, prouve déjà que des Arabes y étaient, il le nie catégoriquement, embarrassé. Il prétend aussi que sous le règne arabo-musulman la ville était en ruines et fermée aux juifs et aux chrétiens, ce qui est, comme le prouvent beaucoup de documents, photographies et vidéos des archives françaises, britanniques et américaines, entièrement infondé. On note déjà une contradiction phénoménale dans ses propos : d’un coté il dit que Jérusalem est exclusivement pour les juifs, et d’un autre il dit qu’elle est ouverte pour les chrétiens et les musulmans (sic !) comme elle ne l’a jamais été avec l’Islam. Quelques fois il prend le présentateur du journal en partie et lui demande carrément de quoi Aljazeera se mêle-t-elle ? Interrogé sur la Cisjordanie, il déclare que la Cisjordanie c’est comme l’Antarctique, ça n’appartient à personne, du coup Israël a le droit d’y construire toutes les colonies qu’il veut, et il n’a des comptes à rendre pour personne. Un regard en arrière sur la « volonté de paix » du coté israélien, des agissements dont la portée est sans doute grave, qui délimitent entre autres le contour de tout un contexte politique dont quelques politiques amputent souvent le « tir des roquettes » pour le présenter comme un fait fortuit, totalement injustifié…

16 commentaires

bravo al jzeera bravo jamel rayan jérusalem et pour les musulmans pas aux israeliens
Par youssef ana il y a 4 ans
remarquez que le présentateur ne lui a pas dit merci "choukran jazilan lak" à la fin, il ne méritait pas mieux.
Par Junn Kanzaki il y a 5 ans
Le présentateur a cité le début du très beau verset parlant de Jérusalem..
Par Junn Kanzaki il y a 5 ans
aaron26 tu dois savoir que ce que vous appelez par Israël ne va pas tarder à disparaître, il est vrai qu'on est pas maintenant en état de force mais sache qu'il viendra le jour où vous serez, dans l'histoire du monde , un point noir éliminé par les musulmans et ça vous le saviez très bien, ne soyez pas trop optimistes pour votre avenir. crois moi !!!!!!
Par douz163 il y a 5 ans
Les Musulmans, aujourd'hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée "le Voyage Nocturne ". Il y ait fait état d'un rêve de Mohammed qui fût transporté de nuit "du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l'enceinte". Au septième siècle, des Musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme étant la Mecque et Jérusalem. Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l'Islam et Jérusalem - connexion faite de rêve, d'imagination, d'interprétations et de mythe.
Parallèlement, le peuple Juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu'à l'époque du patriarche Abraham.
Par aaron il y a 5 ans
Voir plus de commentaires