Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

La Bourboule: Vert, Rouge, Bleu

il y a 9 ans158 views

Le square Joffre et La Dordogne vus du Quai Jeanne d'Arc.

Petit historique...

Le square Joffre n'a pris sa configuration actuelle que petit à petit. A proximité immédiate des grands thermes de La Bourboule, des grands hôtels et de l'un des quatre casinos de la ville, cet espace avait à priori pour vocation de devenir le parc thermal, coeur de la cité thermale. Ce qui ne s'est pas fait. Dans un premier temps, une immense buanderie a été construite à coté des thermes. du linge séchait à ciel ouvert entre les thermes et le bâtiment. La construction de l'église (Ouverte en 1887, soit 12 ans après l'ouverture du chantier des grands thermes) a clos l'espace à l'est. Puis un marché couvert a été construit entre l'église et la buanderie. Il y a même eu un projet de "Centre commercial" par Louis Jarrier à l'aube de la première guerre mondiale.

La buanderie a été déplacée, puis le marché, et des tilleuls ont été plantés en lignes. Au début du XXème siècle, la partie est du square a été agrémentée d'un temple grec et d'une statue, dans un goût romantique. Le kiosque à musique du parc Fenestre a été placé au centre.

Depuis le temple a été démoli et plus récemment la partie centrale du square a été bitumée. Ce qui pouvait devenir l'un des plus beaux espaces de la ville n'est aujourd'hui qu'un alignement de tilleuls agrémenté ça et là par des massifs de fleurs. Beau boulot, au passage des jardiniers municipaux ! Mais aucun bassin, aucun point d'eau. Rien qui rappelle un tant soit peu au visiteur ou au Bourboulien qu'il est dans une station thermale.

Reste l'ombre et le parfum esquis des tilleuls en fleur...