Advertising Console

    Heat

    conscience-tranquille

    par conscience-tranquille

    567
    1 414 vues
    Comme beaucoup tu passes pour un blaireau quand on parle cinéma, voici des petites anecdotes sur "Heat", tu pourras ainsi faire ton kéké auprès de tes copains.

    Heat permit aux deux monstres sacrés que sont Al Pacino et Robert De Niro de se donner la réplique. Les deux acteurs s'étaient croisés sur le tournage de Le Parrain, 2ème partie en 1974, mais n'avaient aucune scène à tourner ensemble. Robert De Niro avait d'ailleurs été auditionné pour jouer dans Le Parrain, mais n'avait été retenu au casting.

    Afin de garder intacte la magie de la rencontre, Michael Mann a fait en sorte qu'Al Pacino et Robert De Niro ne soient pas visibles simultanément à l'écran, même durant la scène de discussion dans le café. Dans ce morceau d'anthologie, les deux acteurs font preuve d'une grande sobriété au niveau de leur jeu : douceur dans la voix, évitement des regards qui s'affrontent, sourires à peine esquissés.

    La genèse du projet
    Le projet Heat a été évoqué pour la première fois par Michael Mann en 1983, au moment de la sortie en salles de La Forteresse noire. A l'époque, il avait déclaré en avoir écrit le scénario mais ne pas être prêt à le réaliser lui-même.

    Hommage rendu à un ami
    En réalisant Heat, Michael Mann a voulu rendre hommage à un ami détective dans la police de Chicago. Ce dernier a été amené à faire la rencontre du criminel qu'il était censé arrêter.

    Le remake d'un téléfilm
    Heat n'est autre que le remake du téléfilm L. A. Takedown, écrit et réalisé en 1989 par Michael Mann. Xander Berkeley, qui joue le rôle de Ralph dans le film, figurait par ailleurs au générique de L. A. Takedown. Robert De Niro et Al Pacino ont ainsi repris les rôles originellement tenus par Michael Rooker et Scott Plank dans ce téléfilm.