Advertising Console

    JT de 13 h : le décès d’un patient à Massy.

    Reposter
    Philippe Juvin

    par Philippe Juvin

    17
    1 137 vues
    Lhôpital ne manque pas de moyens : ceux-ci sont en réalité considérables. En particulier ceux des SAMU, qui ont été très bien dotés ces dernières années. La vérité est que l’hôpital manque cruellement de pilote. Par exemple, aussi incroyable que cela puisse paraître, personne ne centralise aujourd’hui les fermetures de lits pendant les vacances. Chaque hôpital décide dans son coin. Sans se préoccuper des besoins de la population et de ce que fait l’hôpital voisin.

    Voilà pourquoi il faut un pilotage régional : pour que tous les hôpitaux ne ferment pas leurs lits en même temps, et pour que la sécurité des Français soit assurée sans trou dans l’organisation. De même, on sait que les SAMU n’ont aucun moyen d’imposer un malade dans une réanimation qui n’en voudrait pas, même si celle-ci a des lits disponibles : est-ce acceptable ?

    L’hôpital a des moyens considérables : il lui faut rapidement un chef d’orchestre pour mieux utiliser ces moyens. C’est ce que nous attendons de la loi future Bachelot.