Advertising Console

    LES ROTHSCHILD CONFERENCE Pierre Assouline mai 2008 1

    Repost
    3 647 views
    °°°°°°°°°° CONSANGUINITE INSTITUTIONELLE FAMILLIALE HEBRAIQUE °°°°°°°°°°°°

    Le nom des Rothschild règne depuis plus de deux siècles sur le monde des affaires. Son auteur Mayer Amschel (1744-1812), dit Rothschild, « l’écu rouge », bien que destiné au rabbinat, se lança très tôt dans les affaires, entra chez un banquier à Hanovre, puis installa sa propre maison à Francfort et fut chargé de la gestion de la fortune de l’électeur de Hesse. Allié en 1770 à Gutle Schnapper, il laissa dix enfants : cinq fils et cinq filles. Chacun de ses fils est à l’origine d’une branche :

    * La branche de Francfort : issue de l’aîné, Anselme-Salomon (1773-1855), reprise par la descendance de la branche de Naples.
    * La branche de Vienne, issue de Salomon (1774-1855).
    * La branche de Londres, issue de Nathan (1777-1836), naturalisé anglais par le roi George III.
    * La branche de Naples, issue de Charles (1788-1855), dont le fils Charles reprend la banque de Francfort au décès de son oncle Anselme.
    * La branche de Paris, issue de Jacob, dit James (1792-1868), qui se fixe à Paris en 1812 comme consul général de l’Autriche.

    Chaque branche fait ici l’objet d’un chapitre. Pour chacune d’entre elles, les auteurs étudient tous les rameaux qui en sont issus, pour déboucher sur les descendants actuels. Egalement, la descendance des cinq filles de Mayer Amschel, jamais jusqu’à ce jour objet d’études généalogiques complètes, est présentée. Ainsi est consacré un chapitre à chacun des dix enfants du couple fondateur de la dynastie, donnant l’état précis et détaillé de leur descendance en ligne masculine et féminine.
    °°°°°°°°°°°°°°°°°
    LA CONFERENCE PARTIE 1 entière :
    http://video.google.fr/videoplay?docid=4323006360990632758&hl=fr