Advertising Console

    Video - La remise du prix Nobel à Albert Camus En 1958

    Repost
    archive-algerienne

    by archive-algerienne

    89
    6 152 views
    Philosophe et écrivain français, Albert Camus était reconnu pour être un écrivain engagé. Sa biographie, notamment montre que ses racines algériennes furent très importantes durant la guerre d'Algérie. Né là bas, en 1913, plus précisément dans la ville de Mondovi, Albert Camus y passe toute son enfance et son adolescence. Albert Camus est élevé par sa mère, Catherine Sintes, jeune servante originaire de l'Espagne et connut très peu son père, Lucien Camus, un ouvrier agricole qui décéda durant la première guerre mondiale lors de la bataille de la Marne.
    Albert Camus obtient son baccalauréat en 1932 et se dirige vers des études de philosophie dont il obtiendra une licence, malgré ses problèmes de santé. C'est en 1936 qu'il fonde le Théâtre du Travail et écrit avec des amis une pièce qui sera interdite mais éditée à Alger : Révolte dans les Asturies. Par la suite, Albert Camus s'installe définitivement à Paris en 1942 où il devient journaliste et fondera un mouvement de Résistance durant la seconde guerre mondiale pour lequel il devient rédacteur en chef du journal Combat à la libération. L'année 1942 marque également le premier succès d'Albert Camus : L'Etranger. Gallimard voit alors en lui un grand talent d'écrivain et la critique qualifiera son personnage principal de « héros de notre temps ». L'année suivante, il se lie d'amitié avec Jean Paul Sartre, mais Albert Camus refuse d'être rangé dans la catégorie des existentialistes. En 1948, il obtient le prix de la critique pour son oeuvre, La Peste.

    En 1951, il débat avec Jean Paul Sartre sur son oeuvre L'homme révolté, qui venait de paraître. Complètement en désaccord, c'est la rupture entre les deux hommes. C'est en 1956 qu'il publie une oeuvre assez noire et remplie de ce que le monde littéraire appelle le « scepticisme ironique », mais qui fut aussi un très grand succès : La Chute. L'année suivante se montre assez faste avec Albert Camus puisqu'il remporte le prix nobel de Littérature et publie un recueil de nouvel intitulé L'Exil et le Royaume.