Advertising Console

    "Les télés veulent des jolis pauvres, ni noirs ni maghrébins

    Reposter
    Arrêt sur Images

    par Arrêt sur Images

    4,2K
    16 589 vues
    Sur un plateau de télé, faut-il faire pleurer les invités en direct pour sensibiliser les téléspectateurs à la montée de la précarité ? Jean-Luc Delarue a clairement répondu oui, lors d'une émission spéciale en prime time sur France 2 le 16 décembre. Les reportages, témoignages et débats de l'émission ont été noyés sous un torrent de larmes. Procédé manipulateur ? Efficace ? Un peu des deux ?

    Pour tenter de répondre à cette question, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association Droit au logement, et Didier Cusserne, délégué général de l'association Emmaüs, sont sur notre plateau. Ils sont accompagnés de notre chroniqueuse Judith Bernard et de notre journaliste Sophie Gindensperger.