Documentaire MAFIA ITALIE EUROPE 2008 2

22 949 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Main basse sur l'Europe

Dans le sillage du massacre de six hommes de la N'drangheta à Duisbourg, en août 2007, une enquête spectaculaire et documentée à travers l'Europe, aux avant-postes de la lutte antimafia.

Le 15 août 2007, six ressortissants italiens sont assassinés dans la petite ville allemande de Duisbourg. Avec ce sanglant épisode de la guerre des clans, l'Europe découvre soudain l'ampleur prise par la N'drangheta. Sur les traces de ce massacre, Agnès Gattegno enquête de la Calabre à Milan et de la Costa del Sol à la Ruhr. Car l'organisation criminelle compte des ramifications à travers tout le continent : à la faveur de l'unification politique et économique, elle s'est infiltrée dans l'économie légale pour devenir le premier importateur et distributeur de cocaïne de l'UE. L'argent sale est blanchi au Luxembourg, en Suisse ou au Lichtenstein, pour alimenter de multiples réseaux au sein de la classe politique et des institutions. Une "combinaison parfaite de tradition et d'innovation", analyse un magistrat italien. Et le retour au pouvoir de Silvio Berlusconi au printemps 2008, qui a entraîné des coupes claires dans les budgets judiciaires et policiers, ne facilite pas la tâche des enquêteurs et des juges italiens, en première ligne dans la lutte antimafia.

(France, 2008, 52mn)

Réalisateur: Agnes Gattegno

http://www.addiopizzo.org/english.asp
Addiopizzo est une association de citoyens créée en 2004 à Palerme pour lutter contre la mafia sicilienne, Cosa Nostra. Comme l'indique clairement son nom ("addio" qui signifie "adieu" et "pizzo", qui est l'impôt mafieux), cette lutte passe par une résistance au racket, qui est une des bases sur laquelle repose Cosa Nostra.
Un autre risque auquel il devra se montrer très vigilant est celui de l’infiltration mafieuse. En effet, des enquêtes ont révélé que les membres de la Mafia conseillent parfois à ceux qui payent le pizzo d’adhérer à une association antimafia spécialisée afin de détourner les soupçons...

3 commentaires

Finalement, l'Homme, ne change pas, ne s'améliore pas, n'empire pas ; il est et restera pareil à lui-même, comme aux premiers jours... La seule différence, c'est que nous sommes trop nombreux... et la terre n'en peut plus. Dommage.
Par CPASGENTIL il y a 5 ans
oui mais comme partout, dès que j'ai un peu de pouvoir... il faut non seulement que j'en profite abusivement... et en meme temps que je caaase les couilles aux gens... ha ha ha honorable documentairoots... merci pour le report.
Par zyoka il y a 5 ans
Recours aux "mafiusi" :

Le "mafioso" (mafieux) est, avant 1812, une sorte de justicier, proposant ses services d’intervention. C’est un homme de cœur, d'honneur, un Chrétien, en mesure de se faire respecter et de protéger, que l’on sollicite au besoin. Les membres de la Mafia (appelée aussi "l'Onorata Società" : l'Honorable Société), sont notamment souvent chargés par les propriétaires des grands domaines du maintien de l'ordre et de la poursuite du travail sur les terres en période de troubles.