Advertising Console

    SHAOLIN Tonight Teaser 2009

    Repost
    zandoli

    par zandoli

    211
    21 757 vues
    Making of Tonight (Shaolin)
    Don's Collector Saison 3
    Sortie le 15 Décembre 2008
    Musique: Traxx
    Réal: Zandoli Videoz
    Copyright: 2008

    Les filles lachez vos coms !

    Elevé au son des rythmes Caribéens, mais fasciné par le courant urbains des années 90, Shaolin se révèle aujourd'hui comme le rapeur aux milles talents de la scène Guadeloupéenne. En 2003, le bac en poche Shaolin intègre l'Université de Fouillole en Guadeloupe où il fait la connaissance de Dj Skyso, membre actif de Ambition Production, et forment ensemble Jutsu production. Il s'y accompagne le soutien de son acolyte Meoz, qui est à la base des choix artistiques du jeune artiste. L'année suivante, il intègre une école en France, pour suivre une formation d'ingénieur du son et s'attaque en tant que toaster à la scène nationale, en ciblant le public Antillais de l'hexagone. Il se révèle d'ailleurs à ce nouveau public grâce à la Compile « 2taff Compress », mais aussi Soulshock ou encore Dancehall Traxx 2 qui fait de lui un emblème du hip-hop Caribéen. Shaolin porte fièrement ce nouveau statut et n'hésite pas à revendiquer son appartenance à Jutsu production. On se retrouve aujourd'hui en 2007, et notre rapeur de choc nous présente son album qui se trouve être une valeur sure et l'événement hip-hop de l'année. On y retrouve également des instrumentaux, Crunk et Rap issus des plus talentueux compositeurs, tel que Young Pulse, Dj Skyso, DKR, Smockee, DJ Traxx, Mister Francky et Ty-neg. Ce projet plus communément connu sous le nom de « DA PROJECT », n'est autre que le reflet de la maturité de l'artiste et pour preuve on y retrouve des featuring avec Dawa autre révélation hip-hop ; Casey, celle qui rap au féminin mais avec un langage très masculin ; KRYS la révélation Dancehall de l'année ainsi que Teeyah qui apporte couleurs et harmonies à l'album notamment grâce au titre « Bats-Toi ». DA PROJECT est l'occasion de retrouver le hip-hop antillais qu'on croyait perdu à jamais.