Advertising Console

    Atterrissage scabreux

    Reposter
    Pascal Arsigny

    par Pascal Arsigny

    153
    2 134 vues

    6 commentaires

    mikedu59
    Je pense que les pompiers auraient pu refroidir la roue avant pour éviter un début de feu éventuel, tout en suivant l'approche de l'avion (il faudrait un camion rapide mais c'est faisable!), heureusement que le feu ne s'est pas propagé!
    Par mikedu59Il y a 9 ans
    lupux
    Si si, l'histoire en entier c'est même que la tour s'est apercçu que le train était mal orienté, et des caméras de télé ont filmé l'appareil, montrant clairement la défaillance, et le pire ! Les passagers ont vu leur avion à la télé ! : D
    Dingue, non ?
    Par lupuxIl y a 10 ans
    Olivierv34
    De ma petite expérience, c'est difficille sur les grosses plateformes aéroportuaires.
    De plus, une paire de jumelle ne peut optiquement pas distinguer ce type de détails lors d'une approche en longue finale (nécessite plus de résolution optique, et une compensation permanente des mouvements de l'avion pour que cela puisse se voir).
    Par Olivierv34Il y a 10 ans
    Stephane Roger
    Cher Olivier,

    Il le sait car la tour de controle le lui aura dit. En effet, la tour controle aussi les avions en visuel durant leur phase d'approche en autres pour verifier que les trains sont bien sortis, ou comme ici sortis correctement.
    Par Stephane RogerIl y a 10 ans
    Olivierv34
    Très étonnant : le pilote fait une approche en procédure d'urgence (les volets sont très peu sortis), et avec un "kiss" (toucher des roues) avec une assiette à cabrer "longue" pour poser l'avion sur le train principal sans solliciter le train avant qui est bloqué. Or comment pouvait-il savoir que la roulette du train avant était bloquée à 90° ? Car aucun témoin de bord ne peut avertir de ce type d'avarie (témoins lumineux uniquement pour sortie+verrouillage du train). ???
    Par Olivierv34Il y a 10 ans
    Voir plus de commentaires