Dom Juan ou l'alibi du désir

Découvrir le nouveau player
Amelie Niddam
0
691 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Entre héritage et rupture, "Dom Juan ou l'Alibi du désir" réanime le théâtre antique par les arts contemporains: la video, la peinture vivante, le choeur sonore, dans une proposition esthetique ultra contemporaine et plurielle où les rideaux se tirent et se ferment pour brouiller les pistes de l'identité de chacun.

Arts vivants pour six comédiennes , deux pantins et trois masques, au service d'un Dom Juan féminin, libre ou prisonnière de son plaisir.

Studio 77, 77 rue de Montreuil, jusqu'au 7 décembre.

1 commentaire

Ici, Dom Juan, mais pas seulement de Molière. Zurilla, Da Ponte, Bretch, Kundera, Léotard.
Par Amelie Niddam il y a 6 ans