Réactions à la non nomination des bourgmestres (1/3)

Francis DRAPIER
172
58 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
    Comme on pouvait s’y attendre, la réaction francophone au refus de nommer les trois bourgmestres de la périphérie fut molle.
    Oser dire que le monde politique flamand ne s’intéresse pas aux problèmes socio-économiques actuels c’est à nouveau tromper l’électeur francophone. Ce que veulent les Flamands c’est pouvoir gérer ces problèmes eux-mêmes et rompre ainsi la solidarité Nord-Sud de ce pays.
    Reportage R.T.B.F.
    Mardi 25 novembre 2008.

0 commentaire