Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Nouvel essai du Missile M51

il y a 9 ans4.2K views

Le missile M51 est un missile balistique français de type mer-sol-balistique-stratégique (MSBS), c’est-à-dire dont l'ogive contient une ou plusieurs têtes nucléaires, et destiné à succéder au M45 pour équiper les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de nouvelle génération de la Force océanique stratégique française (FOST) à compter de 2010. Sa mise en service est prévue sur les SNLE Le Terrible, puis sur Le Vigilant, Le Triomphant et Le Téméraire après refonte.
Alors que les missiles M45 avaient une portée de l'ordre de 6 000 km, ce nouveau vecteur spatial a des performances balistiques qui lui confèrent une portée supérieure à 8 000 km en configuration standard (la portée maximale, bien que tenue secrète et dépendante du nombre d'ogives embarquées, est estimée supérieure à 10 000 km), après avoir assuré un vol pouvant dépasser 1 000 km d’altitude, l'ensemble avec une précision améliorée par rapport aux missiles actuels M45. Ces caractéristiques permettent aux sous-marins d’étendre leurs zones de patrouille, ce qui les rend moins localisables. Chaque sous-marin embarque seize missiles stratégiques.

Le missile M51 dispose d’une capacité d’emport accrue, pouvant aller jusqu'à près du double de celle du M45, et ce grâce à l'adoption d'un profil de coiffe hydrodynamique trapu complété par un réducteur de traînée aérodynamique. Armé pour commencer de l'ogive furtive TN 75 de 110 kt (de 6 à 10 têtes) qui équipe l'actuel M45, le missile M51 sera ensuite équipé de la nouvelle tête nucléaire océanique (TNO) en 2015.

Il est également doté d'une capacité multi-objectifs lui permettant de frapper plusieurs objectifs éloignés grâce à un système d'espacement des têtes intégré à la partie haute du missile.