Advertising Console

    Aide française au développement : communiquer avant tout

    Reposter
    DiasporAfro

    par DiasporAfro

    69
    192 vues
    Mme Girardin a tout d'abord constaté que l'aide française est " en phase avec les attentes des Français ", notamment sur la nécessité de créer des emplois au Sud et d'y transférer des compétences, afin de lutter contre l'immigration. Les Français sont aussi favorables à l'allocation de l'aide aux secteurs de l'eau et des " biens publics mondiaux " (santé et environnement). Ils considèrent enfin l'Afrique sub-saharienne comme devant être la destination prioritaire de l'aide
    française, tout en demandant plus de transparence et d'efficacité à celle-ci, afin que leur argent soit bien utilisé. Si les Français (c'est-à-dire " un échantillon représentatif " de 1000 d'entre eux) se sont exprimés de la sorte, c'est que les questions posées les ont invité à le faire. En revanche, aucune question ne leur a été posée sur la nécessité ou non de conditionner l'aide à la bonne gouvernance, ou s'il fallait continuer à aider un régime arrivé au pouvoir par un coup d'État ou des élections truquées. À croire que l'aide au développement n'est en rien politique et que les Français n'ont pas à s'exprimer sur ce sujet. Voir dans ce sondage autre chose qu'une opération de légitimation de la politique française
    d'aide au développement est difficile. C'est même de toute évidence une véritable opération de communication.
    http://81.57.254.140/diasporafro/phpBB3/viewtopic.php?f=38&t=795&p=886&sid=bb8f4a4f047aeeb26e9779a5450cbd5f#p886

    http://www.diasporAfro.com